1- Sublimette perd son glamour.

Comme toute Célibataire Parisienne de plus de 30 ans, vous vous rendez compte qu’avoir 30 ans, c’est juste le meilleur moment d’une vie.

Vous venez de passer une décennie à faire ce qui vous plaisait et vous venez de rentrer d’une année sabbatique où vous avez fait ce qui vous a plu, mais sous le soleil de l’hémisphère sud.

Vous êtes belle, presque mince, propriétaire d’un charmant studio dans le XXème branchouille, vous êtes riche (enfin vous allez-vous renflouer très prochainement, votre retour en France ne s’étant pas forcément passé comme prévu) vous avez un super job, vous avez toujours une poitrine plus qu’arrogante et à peine l’esquisse d’une ride.

Bref, rien ne manque à votre bonheur.

Presque rien.

 

Lui, fraîchement divorcé après 10 ans de vie commune,

Vous éternelle célibataire et insatisfaite.

Votre meilleur ami depuis des années.

Vous vous complétez parfaitement.

Lui + vous, une dream team.

 

Ça s’est passé au lit, il y a un an, un soir de débauche après une soirée plus qu’arrosée.

Il vous a dit « j’ai envie d’avoir un enfant avec toi »

Vous avez dit « Oui »

Pas parce que vous aviez envie d’avoir un enfant. Mais parce que vous aviez envie d’avoir un enfant avec lui.

 

C’est là que commença le long parcours de la conception de Sublimissime BB.

Pour vous avoir un enfant c’était simple:

Vous êtes une femme, vous avez vos règles tous les 28 jours depuis une quinzaine d’années, et approximativement, au milieu, vous ovulez. Vous pensiez qu’en 1 mois, allez peut être 2,le temps de s’échauffer, l’affaire allait être pliée.

taux.gif

En fait pas du tout.

Vous ne pensiez pas que votre body était aussi compliqué.

Déjà, vous ne le saviez pas, mais vous êtes loin, très loin d’être réglée comme une horloge suisse.

Des mois à 27, des mois à 35.

Ensuite vous étiez persuadée de SAVOIR lorsque vous ovuliez.

Mais non.

 

Après moult tentatives infructueuses, chaque mois vous deviez vivre la  fameuse déception de la culotte tachée.

Seules vos consœurs en mode conception peuvent comprendre le grand moment de désillusion quand vous espérez pendant 15 jours et que  boum, inlassablement, vos règles débarquent.


Vous avez donc décidé de prendre les choses en main.

Et de trainer le Futur Père de Votre Enfant chez Willy, sage femme ultra réputé de la rive droite.

Willy maitrise bien son sujet et  vous expliqua comment reconnaître les signes de l’ovulation :

Température qui baisse, irritabilité et glaire cervicale qui change.

Ah.

Bon.

C’est à dire ?

Vous avez vu le Futur Père de Votre Enfant blêmir.

Willy développa,cervicalmucus1.jpg

Il faut  juste ramasser vos petites pertes au fond de votre culotte : 

Quand ça colle entre les deux doigts c’est que vous ovulez.

Ah.

Vous vous sentez obligé de surenchérir :

« Un peu comme du gel effet mouillé ? »

Oui, apparemment c’était bien ça.

Le Père de Votre Enfant tourna carrément de l’œil.  

 

Vous êtes ressortie de là en mode machine de guerre :

Thermomètre dans le cul au réveil

+

Pipi sur test d’ovulation Clear Blue (4 euros /test) tous les matins

+

Examen de la (fameuse) glaire cervicale.

 

 

Voilà comment le glamour

a progressivement disparu de votre vie …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaire à “1- Sublimette perd son glamour.”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



OF radio production |
blagues |
vos anecdoctes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | anna34
| bougerprovoqueundeplacement
| mistersetkaracnaha